>

Être propriétaire ou locataire de sa résidence principale ?

Créateur du cabinet de conseil en gestion de patrimoine Andres consulting et du site internet Gérez votre argent. Julien Andres inscris la pédagogie financière au centre de ces échanges en prodiguant continuellement de nombreuses recommandations à son auditoire.
juillet 06, 2021

Il est courant de penser qu’il vaut mieux être propriétaire que locataire et que les loyers sont de l’argent jeté par les fenêtres. Ainsi, une étude de l’IFOP en mars 2020 indique que 90% des Français ayant un projet immobilier souhaiteraient devenir propriétaires de leur logement. Mais les propriétaires sont-ils toutefois toujours gagnants ?

Pourquoi est-il intéressant de devenir propriétaire de sa résidence principale ?

Le fait d’être propriétaire de son bien offre évidemment de nombreux avantages.

Dans un premier temps, les mensualités du prêt sont constantes (dans le cas d’un emprunt à taux fixe), contrairement aux loyers qui peuvent être amenés à augmenter. De plus, ces mensualités s’arrêtent une fois l’emprunt remboursé.

En tant que propriétaire votre bien rentre dans votre patrimoine et vous êtes libre de l’utiliser comme bon vous semble : le rénover, le revendre…

Enfin, ce bien est susceptible de voir sa valeur s’accroître au fil du temps en fonction de l’emplacement ou de l’état du marché immobilier notamment

En plus de ces avantages, la situation économique peut également être en faveur d’un achat plutôt que d’une location, comme en cette période d’inflation où le crédit est un excellent outil pour se constituer un patrimoine à coût réduit.

Mais être propriétaire, c’est également d’autres dépenses :

Devenir propriétaire n’est cependant pas sans contrainte ! Il faudra ainsi penser à toutes les nouvelles charges et taxes qui se rajouteront à vos mensualités : taxe foncière, éventuels travaux de rénovations et d’entretiens qui peuvent représenter une charge conséquente à ne pas négliger au moment de votre achat. En outre, la banque peut exiger un apport de 10% du prix d’achat, ou à minima le montant des frais de notaire, qui peuvent là aussi représenter un effort important.

Pourquoi devenir ou rester locataire de sa résidence principale

Le premier avantage de la location est la liberté de mobilité puisque les déménagements sont beaucoup moins contraignants pour les locataires.

La location vous permet également d’économiser de nombreuses dépenses : vous n’avez ainsi pas à vous acquitter de la taxe foncière ou des dépenses pour les gros travaux, ces économies pouvant financer d’autres projets ou augmenter votre épargne pour un achat immobilier futur par exemple.

La location vous permet également d’économiser de nombreuses dépenses. […] Ces économies pouvant financer d’autres projets ou augmenter votre épargne pour un achat immobilier futur par exemple.

Dans les grandes villes ou les zones « tendues » c’est-à-dire des zones avec une forte demande et où le prix de l’immobilier est très élevé, la location vous permet d’avoir, pour les mêmes mensualités, un logement plus grand qu’à l’achat.

Quels inconvénients à la location ?

A long terme la location de sa résidence principale est bien moins rentable qu’un achat. En effet, vous finirez par payer en loyer l’équivalent du prix du logement. Vous ne pourrez également pas jouir pleinement de votre logement, pour réaliser des travaux par exemple.

La location est également moins sécurisante puisque le propriétaire de votre bien est effectivement en droit de mettre fin au bail dans le cadre de la loi.

Vaut-il mieux louer ou acheter ma résidence principale ?

Tout dépend de votre situation et de vos besoins et projets ! Louer un bien vous permettra de réaliser des économies et d’épargner davantage.

Acheter son bien signifie augmenter son patrimoine et avoir une meilleure sécurité mais à un coût plus élevé à court et moyen terme.

Il est important de considérer l’aspect affectif d’un projet d’acquisition de la résidence principale. Pour beaucoup de Français elle représente un objectif de vie et dépasse la réalité purement comptable de l’investissement.

Le cabinet Andres Consulting vous accompagne et vous conseille dans la recherche et l’acquisition de votre bien immobilier. Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions et vous proposer des solutions adaptées. Pour tout complément d’information, vous pouvez nous contacter depuis notre site internet et par téléphone au 03 69 32 49 06.

TAGS:

0 commentaires

Vous pourriez apprécier ceci

Livrets, Assurance Vie ou PER : quelles différences ?

Livrets, Assurance Vie ou PER : quelles différences ?

Aujourd’hui, il existe de multiples supports d’investissements financiers : Livret A, Assurance Vie, PER, … mais quels sont les avantages et les différences ? Les livrets Un livret est tout d’abord un support d’épargne ouvert auprès d’un établissement...

lire plus
COMMENT PLACER 100€ PAR MOIS A 14% DE RENDEMENT ?

COMMENT PLACER 100€ PAR MOIS A 14% DE RENDEMENT ?

La SCPI est un placement long terme qui a su se montrer résiliant face à la crise, tout en offrant un rendement très intéressant, allié à un risque faible ou modéré. Ainsi, à travers un investissement à crédit de 100 000€ correspondant à un effort d’épargne de 100€...

lire plus
Mariage, Pacs, Union libre : quelles différences ?

Mariage, Pacs, Union libre : quelles différences ?

Il est possible pour un couple de choisir entre trois types d’unions : le mariage, le PACS ou l’union-libre. Chacune de ces unions possèdent ses caractéristiques, ses avantages et inconvénients qu’il est nécessaire de prendre en compte au moment d’opter pour l’un...

Les solutions de placements éthiques

Les solutions de placements éthiques

Les Français sont de plus en plus concernés par les questions écologiques et solidaires et sont également nombreux à souhaiter consommer de façon plus responsable.  Pour faire face à cette nouvelle demande, les acteurs de la finance ont mis en place des solutions...

Comment protéger son patrimoine face à l’inflation ?

Comment protéger son patrimoine face à l’inflation ?

Avec d’une part une forte reprise de la demande, consécutive à la réouverture de l’économie après la pandémie, et d’autre part une offre encore désorganisée par la crise sanitaire, l’inflation risque d’évoluer à la hausse ces prochains mois, due à l’augmentation des...

>>